Les invités d’honneur du salon

Une marraine de choix aux côtés de Gérald Passedat

Annie Féolde, la grande dame de la cuisine italienne, chef triplement étoilée, Ristorante Enoteca Pinchiorri à Florence, a accepté l’invitation de Food’in sud et de Gérald Passedat, parrain historique du salon, chef triplement étoilé, Le Petit Nice à Marseille. Elle portera haut les couleurs de la rencontre et du partage des cultures culinaires de la Méditerranée en tant que marraine de l’édition 2018.

Coup de projecteur

Les femmes chefs du bassin méditerranéen invitées d’honneur du salon : les premiers noms

Meryem Cherkaoui - Maroc Une véritable invitation à l’expérience culinaire marocaine

Formée à L’Institut Paul Bocuse, passée par les plus prestigieux palaces français, Meryem Cherkaoui choisit le Maroc pour ouvrir, en 2002, son restaurant “La Maison du Gourmet” où elle impose sa vision de la cuisine gastronomie marocaine contemporaine. Ambassadrice emblématique de cette cuisine, Meryem Cherkaoui participe aussi activement à de nombreuses manifestations culinaires à travers le monde et développe ses activités de consulting. En 2011, elle signe son premier restaurant au Mandarin Oriental, Marrakech “Mes’lalla Meryem Cherkaoui”

Dina Nikolaou - Grèce L’ambassadrice de la cuisine grecque

Son diplôme de marketing en poche, Dina Nikolaou s’engage dans des études d’arts culinaires professionnels (“le Cordon Bleu, Ritz Escoffier”, Alain Ducasse et “Lenôtre” à Paris). à Paris, avec sa sœur Maria, elle créé le restaurant Evi Evane salué en 2017 par le fameux Guide Pudlo comme « Meilleure Table Etrangère de l’année ». En parallèle, en Grèce, Dina mène une brillante carrière à la télévision où, depuis 2006, elle anime de très nombreuses émissions de cuisine. Hyper active, elle prend aussi le temps d’enseigner et d’écrire.

Aylin Yazicioglu - Turquie La nouvelle génération de la scène gastronomique turque

Née à Istanbul, Aylin Yazicioglu a rejoint le monde de la cuisine pendant sa troisième année de doctorat en philosophie à Cambridge. Elle part alors à Paris pour suivre une formation au “Cordon Bleu”. Voyageant et travaillant aux quatre coins du monde, elle apprend dans des maisons étoilées. La Chef signe une cuisine contemporaine turque travaillée avec des techniques à la française, sublimant les produits du terroir méditerranéen. En 2013, de retour dans sa ville natale, Aylin ouvre son premier restaurant nommée “Nicole”.