Les femmes chefs méditerranéennes et la cuisine épicurienne

Les femmes chefs méditerranéennes et la cuisine épicurienne

30 janvier - 10h-14h - Agora

Trois thèmes développés en ateliers de 2 binômes par thème.

Maroun Chedid interviendra en tant que chef consultant méditerranéen, membre du jury Top chef Moyen Orient, enseignant de l’art culinaire à l’Université Saint Joseph à Beyrouth et fondateur de « The Maroun Chedid cooking academy ».
Sonia Mlayah Hamzaoui interviendra en tant qu’experte sociologue de l’alimentation spécialisée en diète Méditerranéenne, nutritionniste, enseignante de l’art culinaire à l’Université des sciences humaines et sociales de Tunis et chargée de recherches dans le domaine du patrimoine  

Epices et huile d’olive
Les méditerranéens se distinguent des autres peuples par l’utilisation de l’huile d’olive qui est à la base de leurs pratiques alimentaires et des plats qu’ils cuisinent. Immanquablement présente dans les différentes étapes du fait culinaire, l’huile d’olive peut être utilisée de multiples façons. Favorable à la santé, elle constitue un ingrédient hautement symbolique.de la diète méditerranéenne.

Avec Delphine Roux, Chez Madie Les Galinettes , Marseille et Georgiana Viou, La Piscine, Marseille
Ahlem Nguili, Chef du Garde-manger Pullman Bercy, groupe Accor, et Vanessa Robuschi, Question de goût, Marseille

La transformation des restes
Les pertes alimentaires constituent aujourd’hui une des préoccupations majeures d’un mouvement mondial, concerté ou non, de lutte contre le gaspillage et de préservation des ressources alimentaires.  Des femmes chefs de renommé conjuguent leurs savoir-faire et leurs compétences pour faire revivre, inventer ou revisiter des recettes astuces permettant la récupération des restes et leur transformation en plats gastronomiques inspirés des recettes de nos grands-mères méditerranéennes.

Avec Ahlem Nguili, Chef du Garde-manger Pullman Bercy, groupe Accor, et Vanessa Robuschi, Question de goût, Marseille.
Reine Sammut et Nadia Sammut, Auberge la Fenière, Cadenet

Café ou thé gourmand avec douceurs méditerranéennes revisitées
Ce moment privilégié de détente et de partage, coutume tant pratiquée par nos aïeuls, était en passe d’être perdue et avec lui tout un ensemble de pratiques sociales et de patrimoine culinaire. Aujourd’hui, l’instauration du café ou thé gourmand dans le milieu de la restauration constitue une technique ingénieuse permettant au client de prolonger le plaisir de manger, pour le restaurateur d’attirer une clientèle avertie en augmentant le ticket moyen, et pour le patrimoine méditerranéen de revivre.

Avec Dina Nikolaou, Evi Evane, Paris et Aylin Yazicioglu, Nicole, Istanbul, Turquie
Marie José Ordener, Les grandes tables de la friche, Marseille, et Vanessa Robuschi, Question de goût, Marseille.